L'élevage d'Altdeutsche Schäferhunde

Histoire de l'élevage

Après avoir élevé des Leonberg pendant plusieurs années, au décès de Vanille (ma dernière « Léo »), je me suis tourné vers une nouvelle race et c’est par hasard que j'ai découvert l’Altdeutscher Schäferhund, le coup de foudre fut immédiat.

En Janvier 2010, direction la Normandie et retour avec Lubie. Issue d’une portée de 16 chiots, elle était un peu chétive, mais couverte de tendresse et de bon soins elle a très vite retrouvée une corpulence normale.

Puis ce bon virus m'a contaminé et la meute s’est agrandit. Toute sa vie Lubie est restée la chef de la meute, élevée en totale liberté, elle a beaucoup aidé à réguler l'équilibre entre tous, toujours dans le calme mais déterminée. Il y a eu des naissances, des joies et parfois des larmes, mais si je devais faire le bilan, le bonheur prédomine largement.

J'ai toujours essayé, avec un maximum de réussite de placer les chiots dans des familles aimantes et respectueuses. Beaucoup des adoptants sont devenus des amis que je rencontre régulièrement lors de visites ou sur les expositions d’Altdeutsche Schäferhunde, organisées par l’UCFAS.

Quelle belle aventure !

Le lieu de vie

Situé en Rhône-Alpes, dans la Loire à Saint-Etienne-Le-Molard (42130) entre Lyon, Clermont-Ferrand et Saint-Etienne, mon élevage canin s’épanouit dans une maison isolée sur un grand terrain de 6.5 ha, bordé d’une rivière. Des dépendances, une écurie, des chats, des chevaux, des poules qui cohabitent en totale liberté avec mes chiens.

Aucun de mes loulous n’a jamais fugué. Pas fous, ils sont trop bien ici. Pas de boxes, uniquement 2 parcs à chiots pour leur sécurité jusqu'à 5 semaines.

L’hiver tout le monde dort à la maison, et l’été la porte reste ouverte et chacun choisi sa place.

Les parties de jeu à la rivière sont fréquentes, les A.S. aiment l’eau et ne craignent pas le froid. Ils apprécient de me suivre en courant le long des berges de la rivière ou en nageant lorsque je descends en canoë.

Si vous souhaitez découvrir la race Altdeutsche Schäferhunde, j'aurai le plaisir, ma meute et moi, de vous recevoir.